SVËN Chez #ISSUE98

ANONYMOUSE - Autoportrait de l'artsite.

 

On vous raconte un peu la genèse de cette exposition .

SVËN qui est en réalité  l'architecte d'intérieur et designer avec qui nous collaborons régulièrement sur des projets  d'aménagement , nous a séduit et pas qu'un peu,  au détours de discussions plus larges, sur l'art, le cinéma et aux regards de ses croquis , dessins et reflexion sur le monde que nous avons eu l'occasion d'apprécier en marge de nos projets profesionnels.
 

Nous  (BROKK'ART) lui avons proposé maintes fois d'exposer chez ISSUE 98 (LIEU D'ART)  , ce qui ne l'intéressait absolument pas , la casquette de l'artiste , la posture de se monter se donner à voir, à disséquer,   à travers des créations et supposément attendre de l'autre, le public un feed back , le gênait au plus haut point  .
A force de persistance et d'insistance on a réussi à le convaincre  d'exposer en solo avec comme  #deal de ne pas apparaitre sous son vrai nom. 

C'est la que SVËN est né.

 

Parlons Concept , en deux mots.

SVËN a proposé à BROKK'ART de travailler sur le projet   :
"What If?"  / "Et si?"
Et s'il revisitait des œuvres majeurs de l'histoire de l'art en se baladant sur differents territoires en triturant soit la cartographie , soit l'espace temps, pour donner une nouvele signification à ces oeuvres choisies.

En Amont de l'Exposition.

BROKK'ART s'est d'abord posé la question du financement de cette exposition.

là-dessus BROKK'ART propose à SVËN de créer un Avatar qu'il nomma #MrSlibard.


Et la story telling donnait ce qui suit :

"C'est la crise,  SVËN  n'arrive pas à financer son expo, il crée  #MrSlibard  qui va devoir vendre son corps durant tout l'été pour financer l'expo."

Evidement il s'agissait de vendre des pochettes en forme du corps de #MrSlibard.

 

Le public s'interroge , certains s'offusquent , puis découvrant qu'il s'agissait de vendre des pochettes en forme du corps de #MrSlibard  la mayonnaise prend, monte au cerveau  et l'humeur faisant son effet,  ils en redemandent.

Du coup  
#MrSlibard en remet une couche , il a fait ce qu'il a pu, ça n'a hélas pas suffit, il va devoir vendre le corps de #MmeSlibard. 

C'est ainsi que le 12-04-2018 c'est Mr et Madame Slibard reçoivent le public le jour du vernissage et par leur posture , ils questionnent les pistes du Financement de l'art en Algérie et plus largement les regles du marché de l'art .

 

Mr et madame Slibard sont sur leur fauteuil serti d'un joli napperon kitchissime et ils regardent la TV.

Ils regardent une star, un Ane d'OR .

Apulée n'est pas  très loin et le curseur est clairement mis entre le 1er e le 3eme degrés .

 

 

Au-dessus de cette installation normée "TAKE NO LOGIC"   on découvre le "Self Esteem-76" de l'artiste qui lui sans même chanter s'est attribué un disque d'Or dans l'esprit de l'air du temps.

Rahan devient Tahan , où le jeu du détournement, juste en substituant une lettre cela sufit au basculement  de sens,  Tahan ,  une injure algerienne ( melant enculé / Cocu ou plus largement celui qui se laisse faire) est  agrémenté du texte de Brassens
"Gare au Gorille".


Dans le Nonodentus / ERRATUM,   il propose une auto description d'un animal imaginaire, avec une vie et un descriptif imaginaire, une science fiction,  un peu comme le serait une des maladies contemporaines imaginaires .

ET SI chacun de nous se mettait à inventer une maladie, une tragédie et les médicaments qui irait avec .


 

 


plus loin c'est Disney , comme univers des touts petit ,revisité en mode Anonymousse /autoportrait de l'artiste et Mickey Raus.


Bien plus loin on tombe sur YMCA, technical data to symbolise faith...
Et Si Jésus n'avait pas été crucifié sur le model architectural d'une croix , mais plutôt sur Y, M, C ou A

Enfin il revisite la Cène avec les nouveaux apôtres en présageant du dernier repas du spectateur comme eventuel futur crucifié sur l'autel de l'imperialisme.

 

 

Il invite également à son expo ses D.HEADS  des espèces de tête de nœuds dans lesquels , il évoque le couple,  le foot opium du peuple, les religieux en mode marketing , et il termine sur ses "mental trips" des  timbres clichés  où figure la Belgique , l'Allemagne , L'Algérie  en amorce de ceux nombreux qui restent à dessiner .